24/06/2011

La mémoire des victimes

Commémoration de la mémoire des victimes du génocide contre les Hutu du Burundi en 1972.

Nous sommes réunis pour commémorer la mémoire des victimes du génocide contre les Hutu organisé par le dictateur militaire Michel MICOMBERO qui l’a déclenché le 29 avril 1972.

Cette commémoration répond à un objectif multiple :

  1. Il s’agit de se souvenir de tous les morts du Burundi, victimes du génocide ou des massacres successifs qui ont endeuillé le Burundi, de 1962 à nos jours.
  2. Il s’agit de donner aux enfants, aux parents, aux veufs, aux veuves et aux orphelins, l’occasion de pleurer leurs morts, car cela a été rarement possible.
  3. Il s’agit également d’interpeller la communauté internationale, l’ONU en tête, pour qu’elle dénonce et reconnaisse ce génocide de 1972. Nous l’invitons à suivre l’exemple de la Belgique qui l’a dénoncé et condamné à cette époque : «  Hier, à l’issue du conseil des ministres, M. EYSKENS (M. Gaston Eyskens était Premier Ministre) - qui, la semaine dernière déjà, avait souligné le caractère dramatique - a déclaré que « le gouvernement avait pris connaissance d’informations complémentaires indiquant que le Burundi n’est pas confronté avec une guerre tribale mais avec un véritable génocide » (in La Cité, 21-22 mai 1972).
  4. Il s’agit par ailleurs, d’interpeller le public sur le silence total observé sur ce drame et lancer un appel à la solidarité en faveur de toutes les victimes de ce génocide et des massacres successifs qui ont endeuillé le Burundi.
  5. Cette commémoration est également une occasion de dire NON à ce génocide qui continue à hanter nos esprits sous le signe de l’impunité.
  6. Enfin, nous profitons de l’occasion pour lancer un message d’espérance à tous les Burundais afin qu’ils mettent fin, une fois pour toutes, à la spirale de la violence qui engendre la haine, la méfiance, l’insécurité et la mort.  En renonçant à l’idéologie de la mort, à cette folie meurtrière,  on opte pour la VIE dans un monde meilleur, la Paix et la Sécurité pour tous et le Respect des Droits de l’Homme ainsi que de sa dignité.

Groupe « HONORER NOS HEROS », 29 avril 2011, contact 02/5145785

 

00:27 Écrit par victor ntacorigira dans Communiqués, Témoignages | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |