28/05/2012

40 ans de génocide "Au nom des miens"

Parution : "Au nom des miens" de Jeanne d’Arc Mpitabakana Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 27/04/2012

 L’histoire d'une famille meurtrie par l'assassinat du père lors du génocide de 1972 au Burundi

Papa est parti au travail sans déjeuner.

Des militaires l’ont pris au travail à la BCB.

Les militaires ne le connaissaient pas personnellement, ils avaient juste son nom. Ils sont allés voir le chef du personnel, mon père donc, et lui ont dit : “Nous cherchons Mr Mpitabakana André.” Mon père a simplement répondu : “C’est moi-même.” Il est ensuite allé chez le Directeur de la Banque, monsieur De Coster. Il lui a laissé sa montre et son portemonnaie, destiné à Maman. Puis les militaires l’ont emmené dans une jeep.

Jeanne d’Arc Mpitabakana (alias NOVA) est née le 4 octobre 1961 à Bujumbura. En 1985 elle a obtenu une licence en « Langue et Littérature Françaises » à l’Université du Burundi. Après avoir échappé à un attentat en mars 1994, elle a été contrainte à l’exil. Son périple l’amenait en Belgique, au Zimbabwe, en Zambie et au Botswana avant de retourner au pays natal en 2005. Actuellement, Nova vit à Gembloux, en Belgique.


NdlR : Le lancement de la vente du livre aura lieu ce samedi 28 avril à Bruxelles lors de la commémoration du génocide de 1972.

Vous pouvez aussi vous procurer le livre pour 12.5 Euro (+ frais d'envoi) en Europe, 10.000 FBu au Burundi, en envoyant un mail avec requête (nombre d'exemplaires, destination) à l'adresse jeannedarcmpitabakana@gmail.com.